Peinture

“LES INVISIBLES”

J’aborde la peinture en tant qu’ outil narratif, volontairement  prosaïque. Je m’efforce de  rendre visible ceux qui ne le sont pas, les réformés de notre société: Marginaux, migrants, habitants de squats, travailleur du sexe ou  gens du voyage, en particulier les femmes de ces milieux. Je tente de mettre en valeur la part de beauté, de dignité et de liberté des individus, malgré tout ce qui parfois les enchaînes.